14 mars 2024


Enquête


Quelle est la taille minimum pour satisfaire une femme ?



Existe-t-il une taille minimum pour satisfaire une femme ? Et si oui, quelle est cette taille ?


On parle bien de la taille du pénis bien sûr. Cette question nous fait tous trépigner d’impatience ! 

Une femme à la campagne tenant un mètre

Les Français dans la moyenne européenne


Avant de répondre à cette question qui vous tient en haleine, faisons un état des lieux de la taille du pénis de nos chers compatriotes.


Selon ces statistiques, la taille moyenne du sexe masculin en érection est de 14,47 cm en France en 2015. En Europe, la France se situe plutôt dans la moyenne haute mais assez loin des Hongrois avec leur 16,51 cm. Mais les Français sont assez loin devant les Roumains, derniers du classement avec leur 12,44 cm.


Pour l’anecdote, les Équatoriens sont considérés comme ayant le plus gros sexe du monde avec 17,61 cm ! À l'opposé, les Cambodgiens sont en moyenne dotés du plus petit phallus du monde avec 10,04 cm.


La taille de votre pénis se trouve en dessous de la moyenne ? Vous êtes bien plus fort que ça !


Quelles sont les préférences de mesdames ?


Ne faisons pas la fine bouche. Parce que certains hommes sont plus attirés par une forte poitrine ou des fesses rebondies, les femmes ont aussi leur mot à dire concernant le sexe masculin.


La taille idéale du pénis aux yeux des femmes


On vous rassure, les petits comme les gros pénis ont toutes leurs chances pour satisfaire sexuellement une femme.


Mais il est pourtant faux d’affirmer que les femmes n’ont pas de préférence ou aucune attirance sexuelle concernant la taille du phallus.


Oui, les dimensions d’une verge peuvent rendre un homme plus attirant qu’un autre. Alors, quelle est la taille idéale pour les femmes ? En fait, tout dépend de quel type de relation il s’agit… Coup d’un soir ou relation longue ?


Selon une étude américaine parue en 2015, les femmes auraient une préférence pour des pénis en érection d’une taille de 16 cm et d’une circonférence de 12 cm.

Une femme en robe assise et patientant

Mais une femme désire toujours en moyenne un sexe plus gros dans le contexte d’un coup d’un soir : 16,25 et 12,7 de circonférence.


La raison de cette différence est la suivante : pour les relations longues durées, la plupart des femmes se sentent plus à l'aise avec un pénis moins gros. Simplement pour des raisons de confort…


La taille du pénis n’est pas le plus important


Pour ceux qui ont un gros pénis, ne criez pas si vite victoire.


Car la taille n’est pas le critère du pénis le plus séduisant chez les femmes.


Une étude suisse le confirme : la taille du sexe n’arriverait qu’en 6 ème position sur 8 critères au niveau de l’apparence physique du pénis. L’aspect général du pénis, les poils pubiens et la circonférence composent le podium des critères les plus importants pour avoir un pénis séduisant d’après mesdames.


Mais finalement, nous n’avons toujours pas répondu à la question : existe-t-il une taille minimum pour satisfaire une femme ?

Un groupe de 5 hommes

« La taille n’est pas le critère du pénis le plus séduisant chez les femmes. »

Alors, quelle est la taille minimum pour satisfaire une femme ?


Mettons fin au mystère.


Il n’existe véritablement pas de taille minimum pour satisfaire une femme. En d’autres termes, beau ou grand ne veut pas forcément dire bon pour jouir.


Les études s’accordent pour dire qu’un petit sexe à autant de chance de féconder et donner du plaisir à une femme qu’un sexe de taille normale. Et oui, un micropénis, c’est-à-dire un sexe masculin d’une taille inférieure à 7 cm en érection, peut faire jouir une femme.


Car finalement, le vagin se contente de peu au niveau du gabarit du phallus. La raison est la suivante : d’une taille de 8 cm au repos et de 12 cm en cas d’excitation, un vagin est extensible et s’adapte donc à toutes les tailles de pénis !


On le répète, il n’existe donc pas réellement de taille minimum pour satisfaire une femme.


Le clitoris, source du plaisir


Sans surprise, le clitoris est l’organe du plaisir féminin. Le clitoris se situe à l’extérieur du vagin, et le point G se situe à quelques cm à l’intérieur.

Une femme blonde en tenue de sport

Toutes les femmes vous le diront : ce n’est pas forcément la pénétration mais plutôt le frottement et le contact au clitoris qui les font monter en régime dans le plaisir.


Les études le confirment, la majorité des femmes ont un orgasme grâce à la stimulation et la masturbation clitoridienne.


Selon l’IFOP, la pénétration vaginale permet seulement à 26% des Françaises d’atteindre facilement l’orgasme contre 77% pour les stimulations clitoridiennes.


Les vertus orgasmiques de la pénétration vaginale et profonde sont donc un mythe.


Tout part donc du clitoris même pour l’orgasme dit vaginal. En fait, la jouissance clitoridienne peut ensuite se propager à l’intérieur du vagin donnant cette impression de vivre un orgasme vaginal.


La sexualité ne tourne donc pas qu’autour de la pénétration vaginale. Loin de là et c’est tant mieux ! Les couples lesbiens n’ont pas d’indisposition pour être épanouis sexuellement, bien au contraire ! Et les hommes âgés souffrant de troubles de l’érection ont bien d’autres clés en main pour satisfaire leur femme…

Un objet ressemblant à un clitoris, posé sur des feuilles
Une femme allongée sur un canapé

Déconstruire le mythe de l’homme avec un gros pénis


L’homme, éternel insatisfait ?


Seulement, 1 homme sur 2 serait insatisfait de la taille de son sexe. L’homme doté d’un petit sexe est une angoisse uniquement masculine. Car finalement, les femmes ne s’en soucient que très peu.


En effet, d’après une autre étude, 85% des femmes sont satisfaites de la taille du pénis de leur conjoint. Mais alors pourquoi les hommes sont-ils aussi tourmentés par la taille du phallus ?


Dans notre société actuelle, avoir un gros pénis, synonyme de virilité, est socialement bien accepté. Et bien, sachez que ça n’a pas toujours été le cas.


Les hommes avec un petit pénis étaient très désirables durant la Grèce Antique


Remontons un peu le temps. Ou plus simple, voyagez en Grèce et observez un peu les statues anciennes.


Un homme barbu et tatoué

Vous noterez que les hommes sculptés sont souvent dotés d’un très petit pénis qui frise parfois le ridicule comparé à leur gabarit.


Pourquoi un si petit pénis ? Contrairement aux représentations sociales actuelles, avoir un petit pénis était l’idéal à atteindre en Grèce Antique. L’homme parfait est quelqu’un de cultivé, rationnel, intelligent. Il doit contrôler ses pulsions et ses émotions.


Un petit pénis au repos symbolise toutes ces vertus. Au contraire, une grosse verge était perçue comme quelque chose de primaire. Au temps d'Aristote ou Socrate, les hommes dotés d’un gros pénis ne sont pas civilisés et sont comparés aux animaux, aux barbares et aux esclaves. Rien que ça.


Et oui, à l’époque, les Grecs ayant un gros pénis étaient moqués, stigmatisés. Tiens, Tiens… Ça ne vous rappelle pas la façon dont les gens avec un petit « je ne sais quoi » sont traités aujourd'hui ?


Mais ce n’est pas tout, cette mode du petit sexe sera aussi monnaie courante chez les Romains et durant la Renaissance comme le prouve le David de Michel Ange, statue datant du début du XVI siècle. David avait un petit sexe et il en était très fier.


Le sentiment de ne pas être né à la bonne époque prend alors tout son sens pour certains. 

David de Michel Ange

Ce qu’il faut retenir : la dureté avant la longueur


Un cliché persistant associe le phallus à la virilité et à la satisfaction sexuelle. Mais il s’agit d’une construction sociale plutôt que d’une affirmation scientifiquement prouvée.


En réalité, la taille de la verge n'a pas de lien direct avec le plaisir féminin. Il n’existe donc pas de taille minimum pour satisfaire une femme. C’est véridique. Chaque individu a des préférences différentes en matière de plaisirs sexuels et de stimulation. Ce qui compte avant tout est la qualité de la relation (l’écoute, la communication…).


Il est donc essentiel de ne pas se focaliser sur des idées préconçues concernant la taille du sexe, mais plutôt de se concentrer sur le plaisir mutuel et le bien-être sexuel des deux partenaires.


Pour finir, voici un conseil très pratique : pensez aussi à la dureté de votre érection. C’est un critère bien plus important que la taille du pénis pour faire jouir une femme. Car quand votre sexe est dure comme la pierre, votre femme se sent désirés et atteindra plus facilement le 7 ème ciel…


Pensez donc à la qualité plutôt qu'à la quantité.


La rédaction

Un avis, une réaction, vous désirez témoigner ? Contactez-nous !

Quelle taille minimum pour satisfaire une femme ?