15 janvier 2024


Lumière sur...


L'homme fontaine : découvrez le phénomène intriguant du squirt masculin




Les femmes ne sont pas les seuls à savoir squirter ! Une étude scientifique récente a officiellement confirmé que messieurs en sont capables aussi.


Si la femme fontaine a longtemps été la reine des médias et du buzz, l’homme commence tout juste à susciter un peu d’intention.


ONY enquête sur les hommes qui squirtent dans cet article.

Homme la tête sous l

Comprendre le squirt masculin


Pour mieux aborder le phénomène, décodons ensemble quelques mots importants. Tout d’abord, un homme ou une femme fontaine est une personne capable de squirter.


Squirt est un terme anglais qui signifie "jet". Plus concrètement, on fait référence ici à l'émission par l'appareil génital humain d'une substance liquide blanchâtre ou transparente. Le squirting désigne plutôt la pratique sexuelle ou un ensemble de méthodes permettant l'émission de cette substance si spéciale. Mais avant d’aller plus loin, voici une précision importante : le liquide émis n’est pas du sperme. Et il ne s’agit pas d’un orgasme pénien dont vous avez l’habitude.

Toutefois, rassurez-vous, le squirteur ou la squiteuse peut tout de même ressentir un plaisir intense lors de cette expérience !


Poursuivons l’enquête avec le squirting féminin , très populaire sur la toile.

La femme fontaine largement étudiée


La femme fontaine a été analysé à de nombreuses reprises par les journalistes et les scientifiques. La preuve : on estime que 10% à 40% des femmes ont déjà expérimenté le squirt. La raison d’un tel écart ? Le pourcentage exact varie en raison des nombreuses études publiées…


Cependant, il est important de souligner que chaque femme possède ce potentiel à l’intérieur d’elle. Le succès repose sur la maîtrise de techniques et la compréhension de la dimension psychologique.


Chez certaines d’entre-elles, une fois l'orgasme atteint, il peut se produire une contraction de la vessie, provoquant un écoulement significatif. Bien que la substance éjectée provienne du système urinaire, sa composition reste sujette à débat au sein de la communauté scientifique.


Comme l’explique 20minutes, le liquide expulsé par la femme fontaine provient d'une sécrétion des glandes dites de Skene. Ces glandes libèrent entre un et deux millilitres de cette substance, qui se mélange à l'urine.


Ainsi, ce liquide n’est pas tout à fait de l'urine chez la femme, mais les raisons de cette différence restent floues.

Femme avec un maillot de bain rouge dans un aquarium

En ce qui concerne les hommes fontaines, une recherche plus approfondie sur le web est nécessaire.


Un sujet délaissé par la presse


Et oui, il est rare que les journalistes se penchent sur cette question. Contrairement à l’ éjaculation féminine par exemple, dont le sujet est très visible médiatiquement, l’ homme fontaine reste dans l’ombre.


C'est sur internet, souvent au sein de plateformes spécialisées, que l'on peut y trouver certaines informations.


La science rompt le silence avec une étude historique


Heureusement, la science semble prête à combler ce vide médiatique avec cette étude réalisée au Japon en 2018. Des médecins ont inséré une sonde à ultrason dans le rectum d'un volontaire affirmant pouvoir facilement squirter.

Homme fontaine dans un parc

« L'échographie a révélé une forte contraction prostatique et des muscles pelviens juste avant de squirter. Ensuite, le jet est passé de la vessie urinaire à l'urètre prostatique. »

Selon un médecin de l'étude

C’est historique ! Cette étude démontre pour la première fois l'existence réelle du squirt chez les hommes.


Alors que la composition du liquide émis par les femmes fontaines est encore débattue, il est clairement établi que la substance éjectée par les hommes est bel et bien de l'urine !


Le mystère est enfin résolu, merci la science !


Le rôle de la prostate


Heureusement, les scientifiques ont donc enfin décidé de lever le voile sur cette énigme !


Mais d’où peut provenir cette substance ? La prostate est une particularité de l’anatomie masculine. Cette glande de la taille d’une balle de ping-pong est située chez l’homme à l’avant du rectum.


Au cours d’une stimulation sexuelle, elle joue un rôle clé, entraînant alors cette éjaculation si spéciale comme observée dans l’étude japonaise.

Croquis de l

Devenir un homme fontaine


Sur la toile, des internautes témoignent.

Est-ce un sentiment de toute-puissance lié à l’émission de ce liquide, d’un simple désir de plaisir ou l’envie débordante d’explorer son corps ?

Les adeptes du squirting sont partagés sur ces questions. Les avis dépendent en fait de la personnalité de chacun. Certains ont même appris cette technique par jalousie et pour imiter les femmes qui détiennent ce pouvoir seules depuis trop longtemps.


Passons maintenant à la pratique. 


Les internautes partagent leurs astuces !

Avertissement : le squirting est un ensemble de techniques difficiles à maîtriser qui n’est pas sans risque. Cette expérience ne doit jamais faire mal. Si votre pénis commence à être irrité, arrêtez tout de suite.

Comme le confirment de nombreux témoignages en ligne, plusieurs mois d'entraînement sont nécessaires avant d’y arriver.

Homme courant à côté d

Premier conseil : maîtriser une nouvelle technique de masturbation


Vous souhaitez squirter ? Concentrez-vous sur votre gland en le massant avec un mouvement circulaire. La pression exercée par la paume doit être importante, sans vous faire mal bien sûr. Avec cette stimulation, vous éprouvez progressivement un besoin et une sensation croissante d’uriner. Mais ne cessez pas la stimulation, même si cette sensation est inhabituelle. Lorsque l'envie devient trop intense, laissez-vous aller et squirtez !

Second conseil : pratiquer après l'éjaculation


Certains internautes affirment que squirter est plus facile après avoir éjaculé. Difficile de savoir pourquoi. Notre hypothèse : l’éjaculation pourrait entraîner un état de détente musculaire et mentale, diminuer les tensions et rendre plus sensibles certaines zones érogènes du corps. Tous ces éléments rendent l'expérience du squirting plus facile.

Troisième conseil : bien lubrifier la zone


Il est également recommandé de bien lubrifier les doigts et le gland juste avant l'éjaculation. Le lubrifiant facilite les mouvements circulaires de la paume de la main sur le pénis et prévient les irritations.

Quatrième conseil : utiliser un sextoy


Une autre astuce consiste à utiliser un sextoy. Bien que la possibilité de squirter avec les mains existe, cette technique est plus difficile à maîtriser. Peu d'hommes réussissent.


Diverses méthodes, incluant l'utilisation d'une vaginette, sont suggérées par les internautes.

En couple, c’est possible aussi


Autrement, il est possible et même souhaitable d'expérimenter le squirting en compagnie de votre partenaire.


Certaines femmes excellent dans l'art de manier leur langue. Ces expertes forment des mouvements circulaires avec cet organe tout en exerçant une pression sur le gland et en stimulant simultanément le sexe de leur partenaire. Un vrai délice !


Avec grâce et habileté, elles parviennent finalement à leurs fins, amenant leur homme au squirt.



→ Découvrir : Le cockring Pulse One d'ONY



Quelle sensation ressentie lors du squirt ?


D'après les connaisseurs, une impression incontrôlable d'uriner vous envahit, atteignant son paroxysme au moment du "squirt". Cette sensation, tout à fait normale, précède l'émission d'une quantité significative de liquide. Vous vivez alors une expérience de plaisir absolument particulière !


Aussi jouissif qu’un orgasme ?


Cependant, comme mentionné précédemment, le squirt n'équivaut pas à un orgasme.


Même s’il peut être source de plaisir, les sensations qui en découlent diffèrent considérablement de celles liées à l'orgasme éjaculatoire.


Quoi qu'il en soit, prenez note : le squirting est une technique difficile à maîtriser !

Un homme à l

Zéro risque ?


Il est crucial de vous avertir : des témoignages en ligne signalent une diminution de la sensibilité du pénis, de l'éjaculation, voire de la libido après avoir pratiqué cette technique.


Il est donc impératif de cesser toute stimulation dès que vous ressentez un quelconque inconfort ou une irritation génitale.


Quel impact sur la propreté ?


Dernières astuces : il est recommandé de vous entraîner dans un environnement facile à nettoyer, comme une salle de bain, ou d'utiliser un drap que vous n’avez pas peur de tacher.


Et oui, le débit généré par le jet peut être impressionnant en termes de quantité !

Fontaines et lumières rouges

Ce qu’il faut retenir sur l’homme fontaine


En conclusion, le squirt masculin mérite d'être plus connu médiatiquement. Tout d’abord, il est essentiel de briser les stéréotypes et de reconnaître que la sexualité masculine est tout aussi diversifiée que celle des femmes.


Si les médias n’en parlent pas, d'autres sites peu recommandables peuvent s’en mêler et diffuser des informations douteuses et non vérifiées. 


Car grâce au web, l’homme fontaine commence à être popularisé mais les techniques pour le devenir ne sont pas sans risque. De nombreux adeptes de cette technique évoquent une désensibilisation du gland et même une incapacité passagère à avoir une érection.


Vous souhaitez devenir un homme fontaine ? La sécurité prime d’abord !

La rédaction

Un avis, une réaction, vous désirez témoigner ? Contactez-nous !

Tout savoir sur les hommes fontaines